Digitalisation des pouvoirs locaux
Ce document, imprimé le 29-11-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 8 Février 2022

Plusieurs projets, bénéficiant de subsides émanant des crédits du Ministre des Pouvoirs locaux, sont en cours en ce qui concerne la digitalisation des pouvoirs locaux. Une circulaire vient d'être publiée à ce sujet.

1. Le Gouvernement wallon a libéré 2 millions d’euros pour la mise en œuvre des décrets permettant les réunions des organes à distance. Le montant de ce subside a été liquidé automatiquement vers l’ensemble des pouvoirs locaux en ce début d’année 2022, au prorata, pour ce qui concerne les CPAS, du nombre de conseillers de l’action sociale siégeant dans les instances. L’Arrêté du Gouvernement wallon et ses annexes (annexe 1, annexe 2, annexe 3) précisant les dépenses éligibles viennent d’être communiqués. 

Concrètement, ces moyens doivent servir à financer :

  • l’installation des composants ou outils collaboratifs permettant l’organisation de réunions des organes délibérants à distance ;

  • l’acquisition ou la mise à jour de licences et/ou outils collaboratifs permettant l’organisation des réunions des organes législatifs à distance ;

  • l’installation de l’équipement informatique permettant de streaming des réunions des organes délibérants à distance ;

  • l’acquisition ou la mise à jour de l’équipement informatique permettant le streaming des réunions des organes délibérants à distance.

Les dépenses éligibles doivent se rapporter à la période allant du 1er octobre 2021 au 31 décembre 2022.

2. Le Gouvernement a débloqué 2,5 millions d’euros en vue de financer la mise en place, par Imio, de deux centrales d’achat pour aider les pouvoirs locaux à anticiper et lutter contre les cyberattaques. La première centrale d’achat concernera la réalisation d’un audit de sécurité des réseaux et des sites et sera opérationnelle dans quelques mois.

La seconde centrale visera l’acquisition d’équipements en matière de cybersécurité.

3. Pour rappel, les investissements répondant à une stratégie globale de transition numérique au niveau local peuvent également être financés par le biais de l’appel à projets relatif à l’accord Tax on pylons. Les projets peuvent être soumis jusqu’au 25 février 2022.

Date de mise en ligne
8 Février 2022

Type de contenu

Matière(s)

Management de la donnée
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Management de la donnée