Ce document, imprimé le 11-12-2023, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 11 Septembre 2023

Les territoires de nos villes et communes wallonnes sont largement façonnés par l’agriculture qui en occupe presque 50% de la surface. Avec des conséquences positives en termes d’accès à une alimentation de qualité, économique, de gestion des paysages, patrimoniale, d’emplois, … Malheureusement, l’utilisation massive d’engrais chimiques et de pesticides de synthèse a aussi des effets négatifs : rentabilité des fermes, appauvrissement des sols, qualité des eaux souterraines, etc..

 

La qualité de l’eau souterraine, qui représente 80% de toute l’eau distribuée, est largement dégradée par les intrants chimiques qui percolent depuis des décennies à partir de la surface.  Au-delà des conséquences sociétales, ces dégradations ont des effets économiques et budgétaires pour les pouvoirs locaux. En effet, les solutions curatives à charge des intercommunales et des sociétés de distribution coûtent 3 à 15 fois plus chers que les mesures préventives (selon la surface agricole et le volume d’eau concernés). Soutenir et accompagner les agriculteur·rice·s dans la mise en œuvre de solutions adaptées à chaque ferme est donc une priorité.

 

Les villes et communes ont donc tout intérêt à prendre un rôle actif dans ce domaine, au bénéfice de leurs territoires et des agriculteur·rice·s. Parmi les différentes orientations possibles pour faire face à ces défis, l’agriculture biologique est une solution à mettre en avant. Le consensus à ce sujet est clair et sans équivoque : les pratiques de l’agriculture biologique sont radicales pour protéger les eaux. En outre, elles permettent aussi de restaurer les sols et la biodiversité, de gagner en résilience face aux aléas climatiques, etc..

 

Le projet BiEauLogique, porté par l’UNAB – syndicat agricole bio reconnu par la Wallonie - et financé par le SPW Environnement, vise à mettre en place une sensibilisation et un accompagnement technico-économique à destination des agriculteur·rice·s situé·e·s en zone de captage d’eau sensible. Par des rencontres collectives en ferme, des visites de terrain, des conférences et des rencontres individuelles, nous proposons de les accompagner gratuitement dans leur réflexion vers des pratiques favorables à la qualité de l’eau et vers l’agriculture biologique.

 

L’équipe du projet BiEauLogique est à la disposition des pouvoirs locaux pour présenter le projet, se mettre en lien avec des acteurs locaux, sensibiliser plus largement le public, etc.

Intéressé par le projet ? Toutes les infos sont sur le site www.bieaulogique.be

 

Annonces publicitaires - Vous souhaitez annoncer?
Voir le catalogue complet

Date de mise en ligne
11 Septembre 2023

Type de contenu

Matière(s)

Environnement
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Environnement