Ce document, imprimé le 25-02-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Trouver un contenu

Jeunesse

11 documents trouvés | Réinitialiser

Conférence interministérielle de la Santé du 28 octobre 2020

Jusqu’au 28 octobre 2020, les personnes qui avaient eu des contacts étroits avec une personne testée positive pour le COVID-19, mais qui ne présentaient aucun symptôme, devaient être mises en quarantaine pendant dix jours, et cela, sans test. Désormais, cette règle ne s'applique plus à différents groupes professionnels, secteurs ou professions

Secteur ATL - Protocoles pour l’organisation des activités de l’ATL durant le mois de juin et les vacances d’été

Suite aux décisions du comité de concertation du 22 mai, différents protocoles ont été conçus et concertés afin que les différents opérateurs puissent s’organiser pour la reprise de leurs activités dans le respect des consignes sanitaires et sous réserve de l’accord des autorités communales.

Mesures prises dans les Services résidentiels pour jeunes (SRJ)

Des consignes à destination des Services résidentiels pour jeunes en situation de handicap (SRJ) ont été données.

17 Mars 2020

Opération « Été solidaire, je suis partenaire » - 2020

L’Opération « Été solidaire, je suis partenaire » sera reconduite l’été prochain. Sur proposition du Ministre des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne, le Gouvernement de Wallonie a marqué son accord sur l’organisation de l’opération du 1er juillet au 31 août 2020 et décidé d’octroyer un montant de 490 euros par jeune engagé (budget total dédié au projet 2020 est d’1.140.000 euros). Ce que c’est ?

13 Mars 2020

L'accueil temps libre

La demande des parents ne fait que croître depuis les années 90 pour un encadrement en matière d’accueil extrascolaire, tant qualitativement que quantitativement. En effet, l’évolution du marché du travail avec l’arrivée des femmes, ainsi que la flexibilité des horaires au-delà des horaires scolaires amènent à constat.

18 Février 2020

La parole au Gouvernement: Isabelle Simonis (Ministre de l’Enseignement de promotion sociale, de la Jeunesse, des Droits des femmes et de l’Égalité des chances)

Isabelle Simonis nous présente notamment un projet nommé « Vers une politique locale de jeunesse plus participative » qui devrait faire participer directement les jeunes aux projets de société et encourager l’apprentissage de la citoyenneté dès le plus jeune âge. L’idée est donc de mettre en oeuvre une politique de jeunesse concertée au niveau local, avec les communes en première ligne.

Anne-Marie Dieu, Directrice de recherches de l’OEJAJ: "De nombreux leviers pour une politique qui réponde aux aspirations des jeunes"

La commune a un rôle à jouer vis-à-vis des enfants et des jeunes à de très nombreux niveaux : l’accueil des jeunes enfants, l’enseignement, l’extrascolaire, les activités sportives et culturelles mais aussi l’aménagement du territoire ou la mobilité. C’est en tout cas ce que commente ici l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse, un service d’aide transversal à la décision publique qui réalise des recherches et allie pratique de terrain et réflexion théorique sur le sujet. Rencontre avec Anne-Marie Dieu, Directrice de recherches de l’OEJAJ.

9 Décembre 2013

Centres de vacances – formation: l'Union interpelle le Ministre Nollet

Lors de la précédente législature, le cadre légal des centres de vacances a été modifié. Les modalités pratiques de la formation de maximum quarante heures imposées pour les animateurs et coordinateurs n'ont pas encore été établies mais sont en discussion. L’Union vient donc d’interpeller le Ministre Nollet à ce propos.

Police administrative: vers un abaissement de l’âge minimum pour se voir infliger une amende administrative?

Il est beaucoup question, ces derniers mois, d’étendre le régime des sanctions administratives communales en permettant d’infliger des amendes administratives aux mineurs à partir de 14 ans, voire 12 ans.

14 Juin 2010
>