Hébergement d'urgence : renfort financier forfaitaire pour augmenter les places d'accueil

Hébergement d’urgence (pour les personnes sans-abris, rencontrant des problèmes d’assuétude, les femmes victimes de violences… ) : renfort financier forfaitaire de 250 euros/place agréée + 55 000 euros, par mois, pour augmenter les places d’accueil.

Les 84 institutions wallonnes d’hébergement d’urgence sociale comme les abris de nuit, les maisons d’accueil pour femmes victimes de violences conjugales ou encore les personnes rencontrant des problèmes d’assuétudes sont également bouleversées dans leur gestion quotidienne, principalement en ce qui concerne les besoins en matériel et en équipement.

Le Gouvernement a prévu  un forfait de 250 euros par place agréée pour ces différentes structures. Le montant global de cette aide s’élève à 610 000 euros.

Par ailleurs, afin d’augmenter les possibilités d’hébergement alternatif des publics précarisés et de renforcer le support en matériel, le Gouvernement a décidé d’octroyer aux Gouverneurs 55 000 euros supplémentaires, par mois, à répartir dans les 5  Provinces. 

Cette aide vient s’ajouter au million d’euros octroyé en mars dernier pour organiser l’accueil alternatif de ce public fragilisé, sous l’égide des gouverneurs et en concertation avec les bourgmestres, les présidents de CPAS, les structures locales d’aide ou d’hébergement et la Croix-Rouge.  

L'auteur

Alain Vaessen

Directeur général de la Fédération des CPAS

Lire aussi

Date de mise en ligne

23 Avril 2020

Auteur

Alain Vaessen

Type de contenu

Matière(s)

Mots-clefs

>