Nouvelles mesures d’aide aux SAFA

La Wallonie a décidé de deux mesures d’aide complémentaire au secteur des SAFA.

La première est la prolongation de la période d’immunisation jusqu’au 31 mars 2021.

La seconde est une compensation de la perte de la quote-part bénéficiaire pour les trois métiers principaux des SAFA (aide familiale, garde à domicile et aide-ménagère sociale). Le montant serait le nombre d’heures perdues COVID multiplié par 5,6 euros (80 % de la quote-part bénéficiaire moyen, soit 7,00 euros/heure). La période couverte serait de 10 semaines, du 26 octobre 2020 au 1er janvier 2021.

Par ailleurs, chaque SAFA aurait droit à un budget informatique de 5 000 euros par service.

Les deux premières mesures vont dans le sens de ce qui a été demandé par la Fédération des CPAS pour les SAFA lors de sa rentrée politique. La période de 10 semaines paraît toutefois courte. En effet, une première compensation avait été définie jusque début mai et s’est avérée insuffisante, la baisse d’activité se poursuivant au-delà. Vu que la COVID est là pour durer au minium des mois et que la numérisation y sera une réponse, le soutien de 5 000 euros est un soutien de base bienvenu. Un montant variable aurait toutefois dû le compléter afin de tenir compte de la taille des services.

L'auteur

Jean-Marc Rombeaux

Conseiller expert à la Fédération des CPAS - Union des Villes et Communes de Wallonie

Licencié et Maître en Sciences économiques, il a commencé comme chercheur à L'UCL dans les domaines de l'économie du travail et des pensions. Depuis 1993, il conseille les maisons de repos ainsi que les services d'aide aux familles et aux aînés du secteur public wallon. Il exerce également une fonction similaire au bénéfice des CPAS bruxellois. Il siège dans différents organes tant de l'Aviq que d'Iriscare.

Lire aussi

>