Ce document, imprimé le 17-05-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

L’outil de mesure de la propreté bientôt mis à disposition de toutes les communes

Mis en ligne le 13 Novembre 2015

Fin de l’année 2014 et début d’année 2015, plusieurs communes volontaires ont été choisies comme communes pilotes pour tester un outil de mesure de la propreté, proposé par la Wallonie, afin d’avoir leur retour d’expérience en matière de difficultés rencontrées, d’améliorations à apporter à l’outil, et de besoins complémentaires éventuels identifiés.

Cette phase d’expérimentation s’étant révélée positive, elle a fait l’objet d’adaptations, et la Wallonie propose à présent d’étendre l’utilisation de ce nouvel outil à l’ensemble des communes intéressées.

Ensemble pour une Wallonie plus propre: «Clic4WAPP»

Mesurer la propreté est une des actions du programme régional de lutte contre les incivilités en matière de déchets portant atteinte à la propreté «BE WAPP, pour une Wallonie plus propre», développé par le Ministre wallon de l’Environnement.

L’outil, baptisé «Clic4WAPP», simple et facile d’utilisation, a spécialement été conçu pour mesurer la propreté.

De quoi s’agit-il?

Après avoir sélectionné les zones où réaliser les recensements, la commune est amenée à mesurer, à l’aide d’un appareil à clics, le nombre de déchets sauvages sur des zones désignées, à encoder ses résultats au sein d’un fichier excel.

Les objectifs de l’outil de mesure de la propreté, visés par la Région, sont de mettre à disposition des communes un outil pour qu’elles puissent suivre l’évolution de la propreté sur leur territoire et mesurer l’impact de leurs actions de propreté, connaître le niveau de propreté en fonction des types de lieux et des types de nuisances, mesurer le délai de dégradation de la propreté après le nettoyage et, si nécessaire, adapter les fréquences de nettoyage.

D’autre part, l’outil pourrait également permettre, à l’échelle régionale, d’établir un indicateur global pour la Wallonie, sur base des résultats des mesures des communes, et d’agir en tant qu’observatoire de la propreté, au travers de la réalisation d’analyses statistiques des niveaux de propreté des communes en fonction de différents critères (typologie d’habitat, nombre d’habitants, …) et de la communication à chaque commune de sa position par rapport à la moyenne des communes ayant les mêmes caractéristiques. Les résultats individuels de chaque commune et leur positionnement ne seront pas communiqués aux autres.

Pour quoi faire?

Cet outil permet d’objectiver le ressenti de la population, de dévoiler des zones et des causes problématiques méconnues, voire inconnues, conforter la réalisation d’actions en faveur de la propreté, et enfin et surtout, mesurer l’impact de celles-ci en vue d’identifier leur efficacité et leurs faiblesses, et adapter la stratégie de la commune dans sa mission de l’amélioration du cadre de vie des citoyens.

Un cycle de formations

Afin de faciliter la diffusion de l’outil et son appropriation par les communes wallonnes, le Service Public de Wallonie organise un cycle de formations, réalisé en collaboration avec les Intercommunales de gestion des déchets et l’Union des Villes et Communes de Wallonie. L’outil, un helpdesk et un accompagnement sur le terrain seront mis à disposition des communes participantes. Il s’adresse aux gestionnaires de la propreté, aux responsables des services techniques et éco-conseillers qui seront ensuite en mesure de former leurs équipes sur le terrain.

Ce cycle de formation aura lieu durant le 1er semestre 2016 et vise toutes les communes wallonnes.

Les communes qui utiliseront «Clic4WAPP» et qui effectueront les 4 mesures annuelles bénéficieront d’un subside de 500€/an. Les données communales devront être envoyées à l’administration qui les intégrera dans un baromètre régional.  La confidentialité est garantie!

Intéressé à participer? Inscrivez-vous à la formation avant le 28 décembre 2015 à l’adresse suivante: https://fr.surveymonkey.com/r/Clic4Wapp

Vous voulez en savoir plus? N’hésitez pas à prendre contact avec Lorraine, de la société  Tr@me, désignée par le SPW pour l’accompagnement des communes, par téléphone au 019/54 60 51 ou par email via l’adresse helpdesk.clic4wapp@gmail.com.

L'auteur

Gwenaël Delaite

Conseillère à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Diplômée de l’Université de Liège où elle a obtenu une licence en sciences géologiques, et de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand où elle a obtenu un master en Pétrologie et Volcanologie, Gwenaël Delaite dispose également d'un certificat de Conseiller en Mobilité qualifié (Réseau des CeM, SPW). Elle exerce la fonction de conseillère technique au sein du Département Développement territorial de l’Union des Villes et Communes de Wallonie. Les matières relevant de sa compétence sont l’environnement, la mobilité et la ruralité.

Tous les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
13 Novembre 2015

Type de contenu

Matière(s)

>