Ce document, imprimé le 15-04-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Reprise conditionnelle des travaux forestiers en zone PPA

Mis en ligne le 9 Mars 2020

Bien que la crise de la peste porcine ne soit pas encore totalement terminée, le travail en forêt va pouvoir reprendre sous certaines conditions. Tel en a enfin décidé le Gouvernement wallon.

La recherche des cadavres de sangliers et les actions de dépopulation (tirs de nuit, pièges...) se poursuivent et les mesures de précaution sont toujours d'actualité mais les travaux manuels de dégagement, de taille et d'élagage des jeunes plants et semis naturels avec des outils à main, à la débroussailleuse et à la tronçonneuse pourront être effectués moyennant notification au DNF et sous les conditions suivantes:

- ces travaux ne pourront se faire que dans les zones où une recherche de cadavres de sangliers aura été réalisée récemment par les agents du DNF; 

- En cas de découverte d'un cadavre de sanglier, les exploitants devront le notifier et interrompre leurs travaux en attendant le résultat des analyses;

- La désinfection sera toujours de rigueur: nettoyage quotidien des bottes et vêtements, désinfection du matériel roulant lorsqu'il sort de la zone infectée;

- Dans les 72 heures suivant leur sortie de la forêt, ils se verront interdire l'accès aux exploitations porcines; 

- Le DNF devra donner son autorisation préalable pour la récolte de bois.

Les travaux de gyrobroyage et de peignage restent quant à eux interdits. 

Il faudra attendre la publication d'un nouvel arrêté ministériel qui viendra remplacer celui relatif à la circulation en forêt actuellement en vigueur. La reprise des travaux devrait être rendue possible courant du mois d'avril.

Pour ce qui est de l'accès à la forêt pour les autres utilisateurs qu'ils soient promeneurs, cyclistes ou autres, la mesure d'interdiction est toujours d'application et ce jusqu'au 15 mai 2020 et ce sur base de l'arrêté ministériel du 16 janvier 2020.  

L'auteur

Christel Termol

Conseiller à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Diplômée de l'Université de Liège en Sciences zoologiques et en Sciences de l'environnement, elle exerce la fonction de conseillère expert au sein du Département Développement territorial de l'Union des Villes et Communes de Wallonie. Les matières relevant de sa compétence sont la nature, le zéro-phyto, la forêt et la chasse.

Lire aussi

Date de mise en ligne

9 Mars 2020

Type de contenu

Matière(s)

>