Ce document, imprimé le 16-10-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Interdiction de l'utilisation des pesticides à base de néonicotinoïdes

Mis en ligne le 17 Avril 2018

Ce 04 avril 2018, a été publié un AGW interdisant l’utilisation des pesticides contenant des néonicotinoïdes.

Diverses dérogations sont prévues par l'AGW mais elles ne sont envisageables que lorsqu'il n’existe pas d’alternatives satisfaisantes et pour autant que les produits soient appliqués par des utilisateurs professionnels titulaires d’une phytolicence P1, P2 ou P3 dans le cadre d’une activité agricole au sens de l’article D.3, 1o , du Code wallon de l’Agriculture.

Ces cas sont précisés dans l'annexe 2 de l'AGW:

- production de plants de pomme de terre, pour le traitement des semences contre les pucerons (viroses);

- production de betterave et de chicorée pour le traitement des semences contre les ravageurs du sol;

- production de légumes industriels pour le traitement contre la mouche de la carotte. 

Des dérogations sont également prévues pour des raisons de conservation du patrimoine végétal ou de sécurité des personnes, en ce compris pour la lutte contre les espèces exotiques envahissantes mais uniquement en dernier recours.

Les biocides contenant des néonicotinoïdes peuvent également être appliqués par des utilisateurs professionnels enregistrés comme utilisateurs de produits biocides du circuit restreint, pour des raisons de conservation de la nature, de conservation du patrimoine végétal, gestion des risques sanitaires ou de sécurité des personnes, en ce compris pour la lutte contre les espèces exotiques envahissantes en dernier recours.

Les produits visés ne pourront plus se trouver dans les rayonnages à portée de chacun mais devront être mis sous clé ou rendus inaccessibles directement. Leur vente devra être accompagnée d'une information sur les risques encourus pour la santé humaine ou l'environnement lors de leur utilisation.

Cet AGW entrera en vigueur au 1er juin 2018. 

 

 

L'auteur

Christel Termol

Conseiller à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Diplômée de l'Université de Liège en Sciences zoologiques et en Sciences de l'environnement, elle exerce la fonction de conseillère expert au sein du Département Développement territorial de l'Union des Villes et Communes de Wallonie. Les matières relevant de sa compétence sont la nature, le zéro-phyto, la forêt et la chasse.

Les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
17 Avril 2018

Type de contenu

Matière(s)

Mots-clefs

>