Consigne sur les canettes: l’UVCW rappelle le besoin d’une solution en matière de propreté publique
Ce document, imprimé le 07-12-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 30 Septembre 2022

En juin 2021, l’Union des Villes et Communes de Wallonie attirait l’attention de Céline Tellier, Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-Être animal, sur le souhait des villes et communes wallonnes de voir instaurer une consigne sur les canettes, ou une alternative qui puisse apporter une solution efficace au problème de la malpropreté des bords de route.

A la suite du courrier de l’UVCW, les bourgmestres wallons ont eu l’occasion de rencontrer la Ministre lors d’une réunion intéressante et constructive, au cours de laquelle cette dernière a indiqué sérieusement envisager le mécanisme de la consigne, présent dans la DPR, et précisé les conditions sans lesquelles celui-ci ne pourrait être envisagé.

L’UVCW vient donc de revenir vers la Ministre concernant ce dossier essentiel pour ses membres afin de réitérer le besoin d’une solution apportant de réelles avancées tangibles sur le plan de la propreté publique.

A cet égard, l’UVCW a appris que le SPW ARNE a été chargé de lancer une étude sur la faisabilité de l’instauration d’une consigne. Elle a donc demandé à la Ministre de lui faire part des conclusions de cette étude.

Par ailleurs, la convention signée entre le secteur privé – FostPlus, Comeos, Fevia – et le prédécesseur de la Ministre, pour l’intervention des entreprises dans un budget alloué à la propreté publique, et qui a mené à la création de l’asbl BeWaPP, prend fin d’ici fin 2022. Quelles sont les pistes envisagées à partir de 2023 ? Si les missions de l’asbl n’ont pas pleinement répondu aux attentes des communes, qu’adviendra-t-il des 3,9 millions d’Euros qui étaient ajoutés au fonds FostPlus par les entreprises et qui ne pourront plus, sauf intervention de votre part, participer au renforcement des actions de lutte contre les incivilités ?

L’accord de coopération concernant le cadre de la Responsabilité Elargie des Producteurs pour certains flux de déchets et pour les déchets sauvages est en cours de négociation, mais celui-ci ne sera mis en œuvre que fin 2023 – début 2024. Quels moyens seront dévolus à la propreté publique d’ici-là ?

L’UVCW a donc souhaité rappeler les besoins importants des communes en matière de propreté publique qui sont, en premier lieu, des moyens pour du personnel et du matériel en vue du nettoiement des espaces publics. Une consigne sur les canettes constitue à cet égard une piste à envisager afin de réduire en amont les incivilités.

L’UVCW a demandé à la Ministre des informations sur les perspectives en ces matières, afin qu’elle puisse informer correctement ses membres et les rassurer quant aux solutions mises en place pour les aider à améliorer la propreté des rues, villes et villages. L’UVCW s’est montrée à l’entière disposition de la Ministre pour travailler aux dispositifs à mettre en œuvre pour ce faire.

Date de mise en ligne
30 Septembre 2022

Type de contenu

Matière(s)

Environnement
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Environnement