Aide aux indépendants - Allocation parentale

 

Pour les travailleurs indépendants, parents d’un ou plusieurs enfants de moins de 12 ans ou d’un ou plusieurs enfants handicapés, qui ont décidé de ne pas interrompre leurs activités indépendantes ou de les reprendre, qui dès lors ne bénéficient pas (plus) de la mesure temporaire de crise de droit passerelle visée par la loi du 23 mars 2020,
il est possible de prétendre à une allocation en mai et/ou en juin dès que leurs activités indépendantes en mai et/ou en juin sont impactées par les soins qu’ils doivent apporter à leur(s) enfant(s).
La mesure proposée vise à octroyer une allocation de 532,24 euros par mois ou une allocation de 875 euros par mois en cas d’une famille monoparentale.

 

 

L'auteur

Ariane Michel

Conseillère juridique à la Fédération des CPAS

Diplômée d'un Master en Droit à l'Université de Liège (ULg) en 2006. Après avoir exercé la profession d'Avocate au Barreau de Namur de 2006 à fin 2011, Ariane Michel a rejoint l'équipe de la Fédération des CPAS en janvier 2012.

Lire aussi

Date de mise en ligne

11 Juin 2020

Auteur

Ariane Michel

Type de contenu

Matière(s)

Mots-clefs

>