Ce document, imprimé le 31-07-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

La réutilisation de résultats antérieurs pour le rapport qualité des terres excavées

Mis en ligne le 24 Octobre 2019

La réutilisation de résultats antérieurs pour le rapport qualité des terres excavées

L’article 6 de l’AGW relatif aux terres excavées[1], qui entre pleinement en vigueur le 1er novembre 2019, prévoit que les terres de déblais destinées à être utilisées font l'objet d'un contrôle qualité avant de quitter le site d'origine.

Dans ce cadre, les résultats d’analyses existant préalablement peuvent être utilisés pour le rapport qualité des terres (par. 2 de l’art. 6) « pour autant qu'ils soient pertinents et actuels et, notamment, qu'aucune autre pollution ne soit suspectée ou ne soit susceptible d'avoir augmenté les concentrations de polluants identifiées ».

Pour procéder à cette utilisation des résultats, des précisions sont apportées par une Circulaire éditée par le SPW ARNE (Agriculture, Ressources naturelles et Environnement).

Celle-ci entrevoit deux cas de figure :

- Analyses réalisées dans le cadre du décret « sols » :
- Analyses réalisées dans le cadre du décret « déchets ».

Voici quelques informations complémentaires sur des documents de référence qui sont évoqués dans la Circulaire :

- Le « Guide d’application de l’AGW du 14 juin 2001 favorisant la valorisation de certains déchets », édité par  l’ISSeP en novembre 2017, est disponible à l’adresse suivante :  

  - La liste des laboratoires agréés est reprise sur le site du SPW ARNE :

 - Le « Guide de Référence relatif à la Gestion des Terres (GRGT) » adopté le 29 mai 2019 par le Ministre de
 l’Environnement, est disponible à l’adresse suivante :

- La « stratégie ‘remblais’ reprise dans le CWBP » (Code wallon de bonnes pratiques) : il s’agit de la stratégie B :
investigation d'une zone suspecte homogène, décrite dans le Guide pour l’étude d’Orientation, disponible à l’adresse suivante :

 

 


[1] Arrêté du Gouvernement wallon du 5 juillet 2018 relatif à la gestion et à la traçabilité des terres et modifiant diverses dispositions en la matière (M.B. 12.10.2018)

L'auteur

Gwenaël Delaite

Conseillère à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Diplômée de l’Université de Liège où elle a obtenu une licence en sciences géologiques, et de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand où elle a obtenu un master en Pétrologie et Volcanologie, Gwenaël Delaite dispose également d'un certificat de Conseiller en Mobilité qualifié (Réseau des CeM, SPW). Elle exerce la fonction de conseillère technique au sein du Département Développement territorial de l’Union des Villes et Communes de Wallonie. Les matières relevant de sa compétence sont l’environnement, la mobilité et la ruralité.

Les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
24 Octobre 2019

Type de contenu

Matière(s)

>