Ce document, imprimé le 16-06-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

«Certification PEFC des forêts wallonnes»: L'Union a obtenu des assurances du Ministre Collin!

Mis en ligne le 30 Septembre 2016

La certification durable PEFC des forêts wallonnes est mise actuellement sur la sellette par l'auditeur externe Ecocert Environnement qui au mois de juin a réalisé un audit de suivi du DNF dans le cadre de cette certification. Ses conclusions l'ont amené à mettre en évidence une  non-conformité et  Ecocert a donné trois mois  au DNF pour apporter une réponse  correctrice concrète faute de quoi il suspendrait la certification PEFC du DNF et par là-même celle de toutes les communes certifiées PEFC. Comment est-on arrivé à cette situation et qu'en est-il actuellement au niveau des solutions ?

En date du lundi 12 septembre, l’Union des Villes et Communes de Wallonie  était mise au courant de la situation plus qu’alarmante dans laquelle se trouve la certification PEFC en Wallonie. En fait, fin juin lors d’un audit PEFC, l’auditeur a mis en évidence une non-conformité dans le chef du DNF car ce département ne répond pas aux objectifs de surfaces aménagées fixées dans le plan de progrès. Ces plans d’aménagement forestier doivent pourtant constituer la base sur laquelle les communes forestières gèrent leurs forêts. Le DNF devrait produire les plans d’aménagement de 12.500 ha par an mais nous venons d’apprendre en réunion qu’en fait depuis quelques années, ces surfaces ne sont pas atteintes et que ce travail se base sur une cartographie qui devient progressivement obsolète. L’auditeur a laissé trois mois au DNF pour trouver une solution durable.

Près de 95% des surfaces forestières communales sont porteuses de ce label durable. Comme le DNF est détenteur de la certification pour les forêts publiques, la certification des communes dépend de celle du DNF. Faut-il rappeler l'importance des recettes de ventes de bois pour les budgets de nombreuses communes ? Dans l'hypothèse d'une suspension du PEFC, il est plus que certain que les ventes de cet automne en auraient fortement pâti. Impensable au vu de la situation financière des communes.

Notre association n'a pas tardé à réagir puisque dès le lendemain (mardi 13 septembre), nous interpellions à la fois le Ministre René Collin et le Directeur général de la DGO3 Brieuc Quévy pour exprimer notre consternation face à cette situation et demander à être reçus afin de dégager des solutions. Nous ne pouvions à aucun moment envisager que le DNF perde sa certification entraînant avec lui les communes.  Il était impératif que des solutions durables dans le temps et efficaces sur le terrain soient mises en place rapidement.

Le 21 septembre, une délégation de notre association a rencontré le Ministre René Collin et le Directeur général, Brieuc Quévy. Monsieur le Ministre Collin s’est engagé à mettre tout en œuvre pour le maintien du label et a imposé à l’Administration une obligation de résultats. Durant cette réunion, le Directeur général Mr Quévy nous a présenté un  programme correctif qui semble convenir aux besoins du terrain. Le Ministre a par ailleurs fait écho à notre revendication concernant l'importance de l'efficacité à long terme de ce programme sur le terrain et sur la nécessité de rattraper le retard accumulé en termes de cartographie et d'aménagements. Cette nouvelle solution devrait rencontrer les exigences de l'auditeur et la certification PEFC devrait pouvoir perdurer. En juin prochain, un nouvel audit aura lieu pour le DNF et d'ici là nous veillerons à ce que les propositions de solutions soient effectives et efficaces sur le terrain.

L'auteur

Christel Termol

Conseiller à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Diplômée de l'Université de Liège en Sciences zoologiques et en Sciences de l'environnement, elle exerce la fonction de conseillère expert au sein du Département Développement territorial de l'Union des Villes et Communes de Wallonie. Les matières relevant de sa compétence sont la nature, le zéro-phyto, la forêt et la chasse.

Tous les articles de l'auteur

Date de mise en ligne
30 Septembre 2016

Type de contenu

Matière(s)

>