Ce document, imprimé le 24-05-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 26 Mars 2019

La Fédération des CPAS a remis un avis d’initiative concernant l’avant-projet d’arrêté relatif à l’agrément et au subventionnement des services d’accompagnement à l’accueil social rural et à l’agrément des structures d’accueil social rural.

Ce texte vise à pérenniser, via un agrément, les projets pilotes développés dans le cadre de la Mesure 16.9 du Plan wallon de Développement rural qui vise à la diversification des activités du secteur de l’agriculture.

Concrètement, il s’agit d’un « accueil proposé par des agriculteurs ou des acteurs ruraux soutenus par un projet social concret, à des personnes de tout âge qui pour des raisons diverses liées à leur situation sociale, économique, administrative, familiale ou de santé, éprouvent la nécessité de fréquenter momentanément ou régulièrement un environnement différent de leur cadre de vie habituel ».

L’avis de la Fédération reprend les éléments suivants.

  • L’immersion dans un cadre orienté « nature » constitue un apport intéressant dans l’offre proposée aux publics fragilisés ;
  • En l’état, le texte cadre très peu l’accompagnement des personnes, ce qui ouvre la porte à certaines dérives. La Fédération plaide donc pour que des balises soient prévues à cet effet ;
  • La question des moyens budgétaires alloués à cette mesure n’est pas claire. Aussi la Fédération demande à ce qu’elle soit précisée et qu’elle soit proportionnée aux moyens nécessaires ;
  • Concernant le public, c’est principalement celui qui fréquente les SIS qui est visé. Aussi la Fédération rappelle que la participation au SIS se fait sur base volontaire et qu’il doit donc en être de même pour la participation à un projet au sein d’un accueil social rural. La Fédération s’oppose totalement au principe de mise à disposition de main d’œuvre gratuite ;
  • La Fédération demande enfin à ce qu’un système d’inspection efficace soit mis en place afin de veiller au respect du cadre.

Cet avis a été transmis aux Ministres de l’Intégration sociale, Alda Gréoli et de l’Agriculture, René Collin. La Fédération continuera à suivre le dossier.

Annonces publicitaires - Vous souhaitez annoncer?

Date de mise en ligne
26 Mars 2019

Matière(s)

Environnement Ruralité
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Environnement