Ce document, imprimé le 27-01-2023, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 16 Mars 2020

La déclaration politique régionale (DPR) a prévu la mise en place d’un groupe d’experts chargé de travailler sur une trajectoire à adopter pour visant à réduire la superficie des zones artificialisables en Wallonie. L’Union des Villes et Communes de Wallonie a été désignée pour en faire partie et y relayer les attentes de ses membres. Les résultats sont attendus pour l’automne 2020.

Ce groupe de réflexion désigné par le Gouvernement wallon a pour mission :

  • de déterminer la superficie artificialisable afin d’atteindre les objectifs aux horizons 2025 et 2050
  • d’élaborer une méthodologie de mesure de l'étalement urbain, une trajectoire de réduction de l’étalement urbain par bassin et une trajectoire de superficie artificialisable jusqu’à 2050 répartie par bassin ;
  • d’examiner tous les instruments nécessaires pour atteindre les objectifs

L’objectif est ambitieux. Lors de l’installation de ce groupe d’expert le 20 février 2020, le Ministre Borsus a rappelé l’urgence d’aboutir, l’importance de fédérer tous les acteurs et la nécessité d’être inventif, mais pragmatique sur les solutions à dégager pour y parvenir.

Concrètement, le groupe d’expert est en réalité subdivisé en 3 groupes : le groupe « noyau » (18 personnes), le groupe « données » (8 personnes) et le comité d’accompagnement élargi (40 personnes). Ce dernier rassemble les experts du groupe « noyau » et ceux du groupe « données » en leur adjoignant les « stakeholders » dont notre association fait partie.

Telle qu’ambitionnée, au vu des sujets abordés et de la complémentarité des acteurs en présence, la méthodologie apparait ambitieuse et stimulante. Notre association ne manquera pas de participer activement aux réflexions à venir au sein de ce comité d’accompagnement.

Nous avons cependant sollicité le Ministre Borsus afin d’assurer une plus grande représentativité des pouvoirs locaux dans le groupe noyau et d’associer plus largement les acteurs locaux et supralocaux au sein du Comité d’accompagnement.

Nous ne pouvons par ailleurs qu’inviter nos membres à nous relayer directement leurs propositions, craintes, attentes ou ambitions par rapport à ces objectifs de réduction globale de la superficie urbanisable. L’adresse at@uvcw.be est à votre disposition pour ce faire. Ces éléments concrets nous permettrons de renforcer et d’illustrer opportunément nos propositions et discussions lors de ces réunions dont les résultats sont d’une importance indiscutable pour le devenir et le développement des villes et communes. 

La composition des sous-groupes est la suivante :

-       Le groupe d’experts « noyau »

            Il est composé d’un nombre restreint d’experts de terrain et a pour mission :

  • de veiller à l’exécution de la DPR dans ses composantes territoriales, mobilité, logement et économiques ;  
  • d’établir les priorités et contrôler le bon accomplissement des missions du groupe « données » ;
  • d’approuver les rapports intermédiaires et finaux du groupe d’experts « données » et le cas échéant réorienter leur travail ;
  • d’examiner tous les instruments nécessaires pour atteindre les objectifs (DPR).

Il est composé comme suit :

  • deux représentants du Ministre de l’Aménagement du Territoire
  • un représentant du Ministre de la Mobilité
  • un représentant du Ministre du Logement
  • quatre représentants du SPW territoire
  • Bertrand Ippersiel (ville de Namur)
  • Samuel Saelens (UWE)
  • Cédric Swennen (SPI)
  • Laurent Dion (SWL)
  • Renaud Naiken (secteur de la construction)
  • Joëlle Huysecom (Natagora)
  • Arnaud Stas (SPW ARNE)
  • Danièle Antoine (FRW & Maison urbanisme)
  • Francis Haumont (HSP)
  • Jacques Teller (ULg)

-       Le Groupe d’experts « données » 

Il est composé d’un nombre restreint d’experts de la CPDT et de l’IWEPS et a pour mission :

  • de déterminer la superficie artificialisable afin d’atteindre les objectifs aux horizons 2025 et 2050 ;
  • d’élaborer une méthodologie de mesure de l'étalement urbain, une trajectoire de réduction de l’étalement urbain par bassin et une trajectoire de superficie artificialisable jusqu’à 2050 répartie par bassin ;
  • de fournir les données pour l’examen des instruments nécessaires pour atteindre les objectifs. 

Les membres de ce groupe sont :

  • CPDT (ULB) : Marie-Françoise Godart + 1 chercheur
  • CPDT (UCL) : Yves Hanin + 1 chercheur
  • CPDT (ULG) : Jean-Marie Halleux + 1 chercheur
  • IWEPS : Julien Charlier et Isabelle Reginster

-       Le Comité d’accompagnement

Il a pour mission de suivre l’exécution des travaux et d’apporter l’expertise des stakeholders non représentés dans les deux groupes d’experts.

Il est composé comme suit :

  • Le groupe d’experts « noyau »
  • Quatre représentants du groupe d’experts « données »
  • Thibaut Céder (UVCW)
  • Sophie Tilman (Pluris)
  • Gaëtan Doquire (UWA)
  • Francis Carnoy (CCW)
  • Pierre-Alain Franck (UPSI)
  • Marc de Bonhome (Ordre des architectes)
  • Jean-Luc Callonger (AMC)
  • Hélène Ancion (IEW)
  • Un représentant de la FWA
  • Un représentant de la Direction de la Planification du SPW-MI
  • Un représentant de chaque intercommunale de développement territorial : SPI/BEP/InBW/Idélux/Igretec/IDEA/IDETA/IEG

Annonces publicitaires - Vous souhaitez annoncer?
Voir le catalogue complet

Date de mise en ligne
16 Mars 2020

Type de contenu

Matière(s)

Aménagement du territoire
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Aménagement du territoire