Ce document, imprimé le 21-09-2021, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite

Collusion dans les marchés publics: guide pour les acheteurs chargés des marchés publics

Mis en ligne le 2 Février 2017

 

En Belgique, environ 20.000 pouvoirs adjudicateurs soumettent chaque année des contrats pour environ 60 milliards d’euros, soit de l’ordre de 15 % du produit intérieur brut1. Ces marchés publics sont particulièrement vulnérables aux cartels car ils ont des caractéristiques qui rendent des accords plus faciles ou plus attrayants.
Le bid rigging ou la collusion entre entreprises lors de la soumission des offres élimine la concurrence et conduit à des coûts plus élevés pour les pouvoirs adjudicateurs, sans que les soumissionnaires ne fournissent des efforts supplémentaires pour le client. Le bid rigging coûte énormément d’argent aux pouvoirs publics et donc aux contribuables.

En Belgique, environ 20.000 pouvoirs adjudicateurs soumettent chaque année des contrats pour environ 60 milliards d’euros, soit de l’ordre de 15 % du produit intérieur brut. Ces marchés publics sont particulièrement vulnérables aux cartels car ils ont des caractéristiques qui rendent des accords plus faciles ou plus attrayants.

Le bid rigging ou la collusion entre entreprises lors de la soumission des offres élimine la concurrence et conduit à des coûts plus élevés pour les pouvoirs adjudicateurs, sans que les soumissionnaires ne fournissent des efforts supplémentaires pour le client. Le bid rigging coûte énormément d’argent aux pouvoirs publics et donc aux contribuables. Quand les opérateurs économiques conspirent, les pouvoirs publics sont trompés et volés !

Avec le guide pour les acheteurs chargés des marchés publics que l’Autorité belge de la Concurrence vient de mettre à jour, celle-ci veut apporter une contribution active à la protection de la concurrence dans l’attribution des marchés publics.

 

Date de mise en ligne
2 Février 2017

Type de contenu

Matière(s)

>