Ce document, imprimé le 19-01-2022, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 15 Avril 2020

L’UVCW est co-signataire de la lettre ouverte qui est jointe, et qui a pour but de clarifier le travail effectué depuis des années par différentes fédérations et organisations syndicales en vue de l’aboutissement du statut de salarié des accueillantes d’enfants.

L’UVCW n’a peut-être pas obtenu toutes les revendications souhaitées, toutefois, nous estimons que l’actuelle campagne de désinformation menée à propos du statut de l’accueillante tant conventionnée que salariée crée de la confusion alors que le secteur a besoin d’être mobilisé en cette période de pandémie. 

L'auteur

Tanya Sidiras

Conseiller à l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Titulaire d'un master en droit obtenu à l'Université Libre de Bruxelles en 2010, elle exerce la fonction de conseiller juridique au sein de l'Union des Villes et des Communes de Wallonie depuis 2014. Ses matières principales sont le personnel des pouvoirs locaux, le sport, l'enfance et la culture.

Les articles de l'auteur

Nos formations dans cette matièreVoir le catalogue complet

Date de mise en ligne
15 Avril 2020

Auteur
Tanya Sidiras

Type de contenu

Matière(s)

Personnel / RH Jeunesse/petite enfance
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Personnel / RH

Mots-clefs